catherine pulvermuller
01 11 2021 catherine pulvermuller

En ce moment, en simultané :
croquis de petite taille, plus ou moins rapides et détaillés et réalisation de très grands formats à l’acrylique et à l’huile.

Travail d’observation ou de mémoire et d’imaginaire questionnant entre autre :
– la simplicité et la complexité.
– le point de vue et le double regard.
– l’accumulation.

Les Œuvres primées

« Organismes »

Multiples dessins répétitifs de motifs dans l’espace à l’encre de chine sur papier. Les « Organismes » se créent et forment des amas sans cesse renouvelés. Sorte d’introspection, de recherche d’associations et de combinaisons de formes. Dentelle graphique.

Les « Organismes se créent de manière aléatoire et meurent de façon cyclique. Telles les cellules, ces éléments plongent le spectateur dans un univers sans repère.

Catherine Pulvermuller

Mes oeuvres questionnent le temps et l’espace.
Les repères et la perte de repère sont importants, et au centre de la plupart de mes œuvres.
J’ai été découverte comme jeune talent en 2013 et récompensée du prix « Théophile Schuler » à l’exposition st’Art de Strasbourg.

J’ai mon propre atelier au centre ville de Strasbourg.

J’ai exposé à :

  • la SAAMS
  • St’Art Strasbourg
  • Maison de la région
  • Atelier Mi-Temps
  • La Semencerie
  • La Mandragore